CPGE Commerce

Qu’est-ce que les prépas commerce ?

 

Ce sont des classes préparatoires qui durent 2 ans (ou 3 si l’on repasse une 2ème fois les concours) permettant de se préparer aux concours d’écoles de commerce. Les prépas commerce sont dans la majorité des cas installées au sein d’un lycée, public ou privé. Aucun diplôme n’est délivré à l’issue de la classe préparatoire. En revanche, l’étudiant valide 120 crédits ECTS, soit un niveau L2. 

 

Quelles sont les voies d’accès aux prépas commerce ?

 

On ne peut faire une prépa qu’après le bac :

  • Prépa Économique et Commerciale voie générale (ECG) pour ceux qui obtiennent un bac général. À noter, le choix de la spécialité mathématiques au lycée est fortement recommandé.

  • Prépa Économique et Commerciale voie technique (ECT) pour ceux qui obtiennent un bac technique.

Quel est le contenu des enseignements ?

 

Un pôle général composé de la culture générale (principalement autour des lettres modernes et de la philosophie), d'une LV1 et d’une LV2, concerne les prépas ECG et ECT.

 

En plus de cela, il faut choisir dans la prépa ECG entre d’une part, les mathématiques approfondies ou les mathématiques appliquées, et, d’autre part, entre l’histoire-géographie et la géopolitique ou l’économie et la sociologie.

 

Dans la prépa ECT, en plus du pôle général, il y a des enseignements de management et sciences de gestion, de l’économie, du droit et des mathématiques.

 

Quels sont les débouchés ?

 

Le principal débouché est les grandes écoles de commerce françaises. Il y a également la possibilité de passerelles vers l’université, ou la possibilité d’entrer dans une École normale supérieure.

 

Quels sont les avantages du cursus ?

 

Le fait d’avoir fait une classe préparatoire est un vrai avantage sur un CV. De plus, la classe préparatoire permet d’acquérir de grandes capacités de travail.

 

Quels sont les inconvénients du cursus ?

 

En classe préparatoire, on profite moins de la vie étudiante. Et la prépa c’est une dose de pression à gérer, mais on apprend avec le temps à gérer celle-ci.

 

Les clichés sur la classe préparatoire sont-ils véridiques ?

 

  • “ En prépa, la rivalité est forte et les étudiants se mettent des bâtons dans les roues.“ Cela est totalement faux. Dans la plupart des cas, l’entraide est le maître-mot et tu trouveras toujours un groupe de potes avec qui t’entourer et même des professeurs qui t’encourageront à travailler en groupe. La compétition n’est pas dans la prépa mais entre les prépas. 

  • “Les prépas sont hyper-sélectives, on a du mal à y entrer”. Tout dépend de la prépa, certaines sont plus sélectives que d’autres. Un élève avec un 12 de moyenne peut entrer en prépa s’il est motivé et a de bonnes appréciations. Même les prépas sélectives sur les notes recrutent des provinciaux donc il ne faut pas hésiter à oser postuler. Le mieux pour s’en rendre compte c’est de faire des portes-ouvertes des prépas. 

  • “La prépa c’est beaucoup de stress et de travail, je ne suis pas sûr de tenir le rythme”. La prépa c’est exigeant, on ne rigole pas tous les jours et on a une grosse charge de travail et de pression par rapport au lycée, c’est vrai. Il faut travailler le week-end et le soir en semaine et on a toujours peur de ne pas réussir à tout faire. Mais il y a aussi de bons côtés, tu apprends à t’organiser, tu es stimulé au quotidien.. Et surtout il faut se dire que d’autres l’ont fait avant toi donc rien n’est irréalisable. 

  • “La prépa c’est les pires et les meilleures années de ta vie”. En prépa tout n’est pas rose, les professeurs peuvent être durs, tu n’as pas de bonnes notes, parfois tu te sens incapable de réussir à remonter la pente et il est fréquent de voir des étudiants se décourager dans l’année. Mais la prépa c’est aussi des années où tu crées de superbes affinités (qui te remontent le moral au quotidien et perdurent des années après). Tu apprends  énormément de choses sur toi et sur tes limites (tu t’étonnes même de  pouvoir les dépasser ) et quand tu as l’occasion de souffler un peu tu profites mille fois plus des quelques moments passés en famille ou avec tes amis. 

  • “Les professeurs sont super-cassants” Tu rencontreras très probablement certains énergumènes aigris aux cheveux grisonnants qui te casseront à la moindre occasion. Mais sois rassuré, ils sont minoritaires et l’immense majorité du corps professoral sera à ton écoute et te soutiendra. On est tellement habitué à les voir qu’une complicité se crée avec eux.

  • “Ce qu’on apprend en prépa est déconnecté de la réalité” Les étudiants sont loin d’être enfermés dans leur bibliothèque comme dans une tour d’ivoire. Ils s’intéressent au monde qui les entoure autant, si ce n’est plus, qu’aux mathématiques ou à la philosophie. 

Merci à Ayrton de Amorim, Audrey Gabaig et Marie Toussaint pour cette belle présentation !

 

Tu as une question ? Nous sommes à ta disposition :

  • Sur Facebook : Du Béarn aux Grandes Écoles .

  • Sur Instagram : du_bearn_aux_grandes_ecoles .

  • Par mail : contact.dbge@gmail.fr .