L'école d'ingénieurs

Qu’est-ce que l’école d’ingénieurs ?

 

En France, les études d’ingénieur correspondent à un niveau bac +5 et durent entre trois (pour les écoles que l’on rejoint après une classe préparatoire, BTS, DUT ou licence) et cinq ans (pour celles qui recrutent en postbac). Elles décernent un diplôme d’Ingénieur d’un niveau équivalent au grade Master.

 

Les écoles d’ingénieurs sont souvent publiques (frais équivalents aux frais universitaires), mais il existe des structures privées donc les frais sont propres à chaque école.

 

Quelles sont les voies d’accès aux écoles d’ingénieurs ?

 

- Post bac.

Il existe de nombreuses écoles post-bac, comme l’UTC (groupements des Université de Technologies), INSA (Toulouse, Lyon, Strasbourg etc.) accessibles sur dossier, ou bien par concours (concours Advance, avenir, Alpha, …) directement après le bac.

 

Toutes les écoles ne sont pas accessibles post-bac. La majorité des écoles post-bac ont cependant recours à des classes préparatoires intégrées dans le cursus de l’école, ne débouchant pas sur un concours, mais formant à des connaissances communes avec les classes préparatoires classiques.

 

- Post prépa.

Les classes préparatoires préparent à des concours en fin de deuxième année, et donnent accès à un plus grand nombre d’écoles d’ingénieurs, généralistes comme Polytechnique, Centrale, ou bien plus spécialisées comme Supoptique, ESTP, ENSMA, …

 

- Quelles passerelles ?

Pour accéder à une école d’ingénieurs, il n’y a pas qu’un seul chemin possible.
 

Tout d’abord, il existe des classes préparatoires intégrées qui permettent de rejoindre des écoles d’un même réseau (INP, Polytech’).
 

La faculté (au bout de un, deux ou trois ans), DUT et BTS permettent d’accéder aux écoles d’ingénieurs. Dans ce cas-là, il existe deux voies d’admissions différentes en fonction des écoles et des formations :

  • Admission sur titre après examen du dossier et éventuellement un entretien oral.

  • Concours spécifique aux étudiants de licence, DUT ou BTS.

 

Quel est le contenu des enseignements ?

 

Les études débutent par un socle commun avec de fortes notions en mathématiques, physique, chimie notamment. Plus les années avancent, plus les cours sont spécialisés et approfondis. 

 

Outre les enseignements scientifiques, il y a une place plus ou moins forte selon les écoles aux enseignements de « sciences humaines », pouvant aller du management, au théâtre, aux langues, comptabilité, droit etc.

 

Quelle forme prennent les enseignements ?

 

Les cours sont dispensés sous forme de cours magistraux, un professeur explique les notions théoriques du cours devant un grand nombre d’élèves (100, 200, 500+), complétés par des exercices en petits groupes (10-30 personnes). Certains cours vont également être complétés par des projets de groupes, ou bien des travaux pratiques.

 

Vers quel domaine peut-on se spécialiser en école d’ingénieurs ?

 

Les spécialités sont extrêmement diverses, allant de l’informatique, à la mécanique, l’ingénierie civile, les procédés industriels, la biologie, l’environnement et énergie, l’électronique, les matériaux, etc. Au fil des années, le parcours se spécialise de plus en plus au sein d’une même spécialité, ce qui permet d’avoir un cursus qui correspond mieux au projet professionnel.

 

Quelle est la charge de travail en école d’ingénieurs ?

 

La charge de travail dépend de chacun. Elle est plus conséquente qu’au lycée évidemment, mais elle est plus inégalement répartie. Les examens sont souvent rassemblés comme pour le Bac, laissant en apparence des semaines tranquilles, mais un travail continu est nécessaire pour un meilleur apprentissage et une augmentation des chances de réussite. L’accompagnement est beaucoup moins présent qu’au lycée, laissant champ libre aux étudiants de fonctionner comme ils le souhaitent, mais certains peuvent manquer de repères au début. Cependant, certains professeurs se rendent disponibles pour les élèves en dehors des heures de cours pour poser des questions sur les cours, exercices, contrôles, projets. Se créer un cadre de travail est nécessaire au début.

 

Quels sont les débouchés ?

 

On peut poursuivre les études après une école d’ingénieurs, pour compléter sa formation par un master, soit dans un domaine scientifique, soit par une dominante commerce/business. Enfin, le doctorat (3 ans en France) est également une possibilité.
 

En sortant d’école d’ingénieurs, il est possible de commencer directement à travailler dans le domaine souhaité, que ce soit l’industrie (automobile, aéronautique, chimique, agroalimentaire, construction), la recherche & développement par exemple. Mais d’autres options sont également possibles, comme le consulting, l’audit, ou des domaines plus éloignés comme le marketing, le management, ou la finance par exemple. 

 

Le(s) stage(s) et césures permettent de déterminer quelle suite vous souhaitez donner à votre parcours professionnel. Il est également très intéressant de discuter avec des anciens élèves diplômés pour avoir un retour de leur expérience.
 

Quels sont les plus du cursus ?

 

- Voyage à l’étranger.

Aujourd’hui, en 2020, une période à l’étranger est obligatoire afin d’être diplômé. Cette expérience à l’étranger peut se faire sous forme de semestre d’échange dans une université ou bien de stage.

 

- Vie associative

La vie associative est très présente dans la vie étudiante, et un investissement est recommandé, tant sur le plan d’équilibre de vie, rencontres sociales, mais également permet un réseautage informel et permet d’acquérir des compétences professionnalisantes (gestion d’équipe, de budgets, de planning, d’évènements, etc.).  

 

- Langue étrangères

Pour valider le titre d’ingénieur en France, il faut valider le TOEIC (examen d’anglais) avec un score d’au minimum 785/990.

 

Il peut être recommandé de savoir pratiquer une troisième langue (Espagnol, Allemand, Italien, Chinois, etc.), ou plus selon le domaine et le lieu de travail.

 

Un conseil pour bien choisir son école ?

 

Certaines écoles peuvent avoir des enseignements presque uniquement scientifiques et théoriques lors des premières années, ce qui peut causer un manque d’intérêt et d’envie de travailler car on peut avoir le sentiment d’apprendre des choses inutiles. Il ne faut donc pas perdre de vue que ces connaissances permettent d’acquérir les bases théoriques nécessaires et de développer des méthodes de travail rigoureuses, de faire évoluer sa façon de réfléchir.

 

Il est donc important de bien se renseigner sur le fonctionnement de chaque école, leur fonctionnement, et les enseignements proposés. 

 

 

Merci à Pierre Louis, Baptiste Henri et Rémi Arribes pour cette belle présentation !

 

Tu as une question ? Nous sommes à ta disposition :