La licence de droit

Quelle est la durée du cursus ?

 

Les études de droit débutent par une licence qui s’effectue en trois ans, il est ensuite recommandé d’effectuer un Master qui se déroule en deux années. Il est enfin possible d’effectuer un doctorat, qui nécessite au minimum trois ans d’études supplémentaires afin de réaliser une thèse.

 

Dans quelle structure se font les études de droit ?

 

Les études de droit s’effectuent dans une université (publique ou privée) où les effectifs d’étudiants sont considérablement plus élevés qu’au lycée.

 

Quelles sont les différentes voies d’accès ?

 

  • Post bac : une sélection sur dossier est effectuée par les universités via la plateforme PARCOURSUP, aucune filière n’est privilégiée par rapport à une autre. Les futurs étudiants en droit peuvent être issus d’un parcours scientifique, économique, technologique ou bien littéraire.

 

  • Post prépa.

 

Quelles sont les différentes passerelles possibles ?

 

Certaines licences comme AES ou économie-gestion peuvent établir une passerelle pour permettre à l’étudiant de changer de cursus et effectuer une licence en droit si celle-ci lui plaît davantage.

 

Quelles matières sont au programme d’une licence de droit ?

 

Au cours d’une licence de droit, les matières changent selon les semestres et les années, ce qui permet de prendre connaissance de la diversité des branches du domaine juridique français et international.

 

À titre d’exemple, les matières étudiées en 1ère année : droit civil, droit constitutionnel, histoire du droit, langues. Puis, selon les universités, le droit européen, l’étude de la vie et de la science politique, le droit comparé…

 

Les années suivantes, on retrouve le droit administratif, le droit pénal, le droit européen, le droit des contrats, la procédure civile et pénale, le droit des sociétés, le droit commercial, le droit fiscal, le droit international….

 

Quelle forme prennent ces enseignements ?

 

Les cours sont délivrés en amphithéâtres par les enseignants. Ce sont donc des cours magistraux qui durent généralement 3h. 

 

De plus, certaines matières, appelées « matières à TD », les plus importantes de l’année ou du semestre, sont, en plus d’être étudiées en cours magistraux, reprises en travaux dirigés (TD). Elles sont au nombre de 2 ou 3 selon les années. 

 

Les cours de travaux dirigés sont donnés par des chargés de TD, le plus souvent des étudiants en doctorat et durent 1h30, à raison d’un cours par semaine pour chaque matière. Ces cours sont effectués en groupes d’environ 20 à 40 élèves.

 

Chaque semaine, l’étudiant doit préparer des « devoirs » dans ces matières afin de travailler le cours et poser des questions. Ces devoirs sont parfois ramassés et représentent la moitié de la note finale de l’étudiant dans sa matière.

 

Y a-t-il une spécialisation en licence de droit ?

 

Les spécialités et options varient selon les universités. Cependant, l’étudiant choisit de se spécialiser en droit public ou privé lors de sa troisième année. Une spécialisation encore plus importante s’effectue lors du choix du master. 

 

Quelle est la charge de travail ?

 

La charge de travail en droit est assez conséquente, elle porte notamment sur la préparation des devoirs à préparer et/ou à rendre lors des travaux dirigés chaque semaine. Ces devoirs prennent la forme de commentaires, de dissertations ou d’exercices pratiques. 

De plus, il est vivement conseillé d’étudier de manière régulière les cours magistraux afin d’être prêt pour les examens. 

 

L’emploi du temps d’un étudiant en Licence de droit comprend 25 à 30 heures de cours par semaine auxquelles s’ajoute une importante charge de travail personnel d’environ 15 heures hebdomadaires.

 

Il est cependant important de se réserver du temps libre pour se divertir, faire du sport et la fête ! Tout est une question d’organisation… 

 

Quels sont les débouchés ?

 

Après une licence, il est généralement conseillé de se tourner vers un master qui permet de choisir une spécialisation afin de se professionnaliser en vue d’entrer sur le marché du travail.

 

Quels sont les plus du cursus ?

 

La possibilité de voyager à l’étranger : un programme ERASMUS est proposé aux étudiants à partir de leur deuxième année de licence afin d’effectuer leurs études de droit durant un ou deux semestres à l’étranger pour découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles approches du droit et se perfectionner en langue. 

 

Une vie associative : chaque université présente diverses associations qui permettent de s’épanouir durant son cursus : des associations sportives, musicales, théâtrales, culturelles, fêtardes... et bien d’autres !

Merci à Chanelle Moreau pour cette belle présentation !

 

Tu as une question ? Nous sommes à ta disposition :