Les écoles de commerce

Qu’est-ce que les prépas commerce ?

 

Ce sont des classes préparatoires qui durent 2 ans (ou 3 si l’on repasse une 2ème fois les concours) permettant de se préparer aux concours d’écoles de commerce. Les prépas commerce sont dans la majorité des cas installées au sein d’un lycée, public ou privé. Aucun diplôme n’est délivré à l’issue de la classe préparatoire. En revanche, l’étudiant valide 120 crédits ECTS, soit un niveau L2. 

 

Quelle est la durée du cursus école de commerce ?

 

3, 4 ou 5 ans, selon les choix d’enseignements et le type d’école de commerce.

 

Quel est le diplôme délivré ?

 

→ Post bac 

  • Bachelor in Management : 3 ans. Équivalent licence

  • Bachelor in Business management (BBA) : 4 ans

  • Master in Management : 5 ans 

 

→ Post prépa, BTS ou DUT

  •  Master in Management : 3 ans (4 avec l’année de césure où on fait 2 stages de 6 mois).

 

Quelles sont les voies d’accès aux écoles de commerce ?

 

  • Post bac

 

Concours, quelque soit le niveau de formation visé. Une majorité de candidats issus de la filière ES ou S (mais les L ou les STMG peuvent les présenter également !). En revanche, les banques d’épreuves et les frais d'inscription diffèrent (ils restent compris entre 75 à 225€ par banque d’épreuves, et sont gratuits pour les boursiers)

 

Différentes banques d’épreuves selon les écoles visées :

→ Bac+3 : Bachelor EGC, Ecricome bachelor, Passerelle Bachelor

→ Bac+4 et bac+5 : Accès, Pass, Sésame, Team

 

  • Post- prépa

Concours, écrits et oraux, après 2 ans de prépa ECS (post bac S), ECE (post bac ES), ECT (post bac STMG) ou littéraire (post bac L). Les écrits sont séparés en deux banques d’épreuves (Ecricome et BCE). En fonction des résultats écrits, tu seras admissible dans des écoles pour y passer des oraux (entretiens de personnalité, langues, culture générale), où tu découvriras le campus et l’ambiance de l’école. L’admission finale dépend de la moyenne des écrits et des oraux. Ces concours sont réputés très exigeants. 

 

  • Post- BTS/DUT (passerelle 1)

 

Concours, écrits et oraux. Les banques d’épreuves écrites sont Tremplin et Passerelle. Tu seras peut-être amené à passer le TOEIC ou le TAGE (pour valider ton niveau de langue). Attention, l’accès aux Programmes Grande École (PGE) en post-BTS/DUT est limité aux écoles classées 6 ou inférieures (soit à partir d’Audencia, en excluant le top 5). Pour intégrer le programme grande école d’une école du top 5, il faut donc avoir fait une prépa ou avoir une licence. 

 

  • Post- licence (passerelle 2)

Concours écrit, après une licence (d’économie, de gestion, de droit, de sciences humaines ou de langues), réputé plus accessible que celui post-prépa. Offre la possibilité de rentrer directement en M1 dans le Programme Grande École. 

 

Quelles matières sont enseignées en écoles de commerce ?

 

Peu importe le parcours que tu choisis ou la notoriété de ton école, il y a un tronc commun de formation (Comptabilité, Excel, Marketing, Statistiques, Finance). En plus de ça, tu auras la possibilité d’orienter ton parcours, avec des matières plus spécifiques, comme le luxe, les crypto-monnaies ou encore la finance verte. 

 

Quelles formes prennent ces enseignements ?

 

Ces écoles préparent au travail en entreprise, donc tu auras beaucoup de travaux de groupe (cas à traiter ensemble, oraux de présentation…)

 

Les cours varient entre amphithéâtre et petit comité, même si chaque école a ses particularités. 

 

Quelles sont les spécialités que l’on peut choisir ?

 

Au-delà du tronc d’enseignements commun à toutes les écoles et les élèves, l’enseignement est plus ou moins modulable selon les écoles. Il te sera possible de choisir des cours de statistiques avancées, d’économie de l’environnement, d’économie urbaine, de management du sport, de marketing digital, et tant d’autres. 

 

La charge de travail est-elle importante ?

Que ce soit en post-bac ou post-prépa : la charge de travail purement scolaire est relativement modérée. Les cours excèdent très rarement la vingtaine d’heures par semaine, et ne sont pas démesurément exigeants intellectuellement. Cela peut d’ailleurs être assez déroutant en sortie de prépa, car cela représente un changement radical de rythme.

 

En revanche, une grande partie de ton travail réside dans les travaux de groupe en autonomie, la recherche de stages, ton engagement dans tes associations, etc. Ce qui est très stimulant et te prendra peut-être plus de temps que tes cours ! Pas du travail derrière un bureau à apprendre des cours, mais du travail quand même, donc ! 

 

 

Quels sont les débouchés ?

 

  • Autres cursus

Après une école de commerce, il est rare de continuer sur d’autres cursus. En revanche, les orientations vers les doubles-diplômes pendant la scolarité sont bien plus fréquentes. Sciences po, écoles d’ingénieurs, de mathématiques, d’art… de nombreuses voies sont envisageables, et les écoles sont souvent très accommodantes et encouragent leurs élèves à tenter ces doubles-diplômes. 

 

  • Professionnels 

 

L’insertion sur le marché de l’emploi est très forte, avec des salaires avantageux (surtout dans les écoles les mieux classées). 

 

Pour les métiers, il y a un très large éventail de possibilités. Parmi les postes plus fréquemment choisis par les diplômés :

  • Conseil 

  • Finance

  • Comptabilité 

  • Marketing 

  • Audit 

  • Direction générale d’entreprise  

  • Communication 

 

Ces postes sont occupés dans une multitude de secteurs. Pour la plupart, dans le conseil ou le l’assurance, mais également dans l’audiovisuel, l’immobilier, le développement durable, l’industrie, les nouvelles technologies, le luxe, le sport…. L’entrepreneuriat est également possible en sortie d’école. La grande force des écoles de commerce est qu’elles ne ferment que très peu de portes, et sont très généralistes, ce qui permet de prétendre à une très grande variété de métiers. 

 

 

Quels sont les plus du cursus ?

  • Voyages à l’étranger

En école, il est très fréquent (voire souvent obligatoire) de faire une partie du cursus à l’étranger, ce qui est très enrichissant et te permettra de découvrir le(s) pays de tes rêves !

→ Partenariats avec des universités étrangères, et même parfois campus directement implantés à l’étranger. Par exemple, l’ESCP (école parisienne) a un campus à Madrid, un à Berlin, un à Londres, un à Turin, et un à Varsovie !

→ Opportunités de stage à l’étranger : les écoles ont à coeur de former des managers qui s’exportent bien, donc la maîtrise des langues et cultures étrangères peut être un gros plus. 

 

  • Vie associative 

Les associations sont au coeur de la vie sur le campus. Elles te permettront de t’engager pour des causes qui te mobilisent (assos féministes, écolos, don du sang…), de faire du sport (BDS, rugby, aviron, foot…), de faire la fête (BDE, asso sudiste…), mais surtout de te faire des supers potes et de t’éclater !

 

  • Campus 

En école de commerce, le campus est une petite ville ! Tu y trouveras tout ce qu’il te faut pour être heureux : terrains de sport, bars, cafétéria(s), salles de musique, de conférence, bibliothèque… et salles de cours bien sûr ! L’ambiance est festive, il y en a pour tous les goûts.

 

  • Réseau professionnel 

La grande force des écoles de commerce, c’est leur réseau professionnel. Malgré des frais de scolarité souvent élevés, c’est souvent rapidement rentable, car on a accès à un carnet d’adresses et une diversité de profils d’anciens diplômés impressionnante, ce qui facilite les recherches de stage et d’emploi. 

 

  • Flexibilité du parcours 

En école, tu peux choisir ta voie et adapter tes cours selon tes ambitions professionnelles. Tous les parcours sont permis et encouragés. 

Merci à Amélie Huet et Florian Lacabe pour cette belle présentation !

 

Tu as une question ? Nous sommes à ta disposition :

  • Sur Facebook : Du Béarn aux Grandes Écoles .

  • Sur Instagram : du_bearn_aux_grandes_ecoles .

  • Par mail : contact.dbge@gmail.fr .